Etre insouciant : un pur bonheur à redécouvrir

insouciance, bonheur

Si comme moi vous avez envie de plus de légèreté et d’insouciance, je vous invite à découvrir la méthode « Baby » pour retrouver du plaisir au quotidien.

 

« La vie est trop compliquée » est-elle votre complainte favorite ?

Vous arrive-t-il d’avoir l’esprit tellement préoccupé par vos soucis que vous n’êtes pas capable de profiter pleinement des petits plaisirs et cadeaux que vous offre la vie ?

Ressentez-vous parfois l’impression de passer à côté de l’essentiel, au point d’avoir envie de tout changer dans votre vie ?

Vous souhaiteriez retrouver votre joie de vivre et votre spontanéité. Vous aimeriez vous sentir plus léger et trouver la vie plus simple.

Il vous arrive parfois de vouloir revenir à votre enfance, d’avoir moins de responsabilités et moins de contraintes.

 

La méthode « Baby » pour renouer avec l’insouciance

Votre esprit d’adulte est « saturé » d’expériences passées et de projets pour le futur.

Votre vie est donc conditionnée par vos anciennes blessures ou frustrations et par vos désirs de réussite projetés à plus ou moins long terme.

Votre perception du réel en est parasitée.

Votre cerveau finit par s’épuiser à force de jongler avec ces 3 dimensions temporelles (le passé, le présent et le futur).

D’autant plus qu’il peut y avoir des oppositions entre vos aspirations (pour le futur) et les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir (compte tenu de vos expériences antérieures).

Cette saturation de l’esprit, tiraillé entre l’ambition de ce que vous voulez et les limites de ce que vous pouvez faire, peut entraîner un mal-être plus ou moins important. 

Il est donc primordial de régulièrement « débrancher » votre cerveau pour le mettre au repos.

 

Les enfants quant à eux vivent essentiellement dans le présent

Leur très jeune âge ne leur a pas laissé le temps d’expérimenter d’éventuels traumatismes (blessures physiques ou émotionnelles,…).

Ils n’éprouvent pas de peur ou d’angoisse qui pourraient les influencer en limitant leurs croyances. 

A ce titre, ils ne craignent pas les erreurs et n’envisagent pas l’échec. L’erreur fait partie intégrante de leur processus d’apprentissage (tomber, se relever, tomber à nouveau, se relever et puis enfin marcher…).

Ils ne connaissent donc pas la pression liée au besoin de réussir ni la peur de l’échec.

Encore une fois, les enfants donnent un très bon exemple à suivre : vivre pleinement l’instant présent.

 

Vivre plus intensément chaque instant

Difficile de redevenir un enfant… 🙁

En revanche, il est très facile de vous reconnecter au présent.

Le principe de base est de détourner votre cerveau de vos pensées en le focalisant sur vos sens (l’ouïe, l’odorat, le toucher, la vue, le goût).

C’est en fait le point de départ de pratiquement toutes les techniques de méditation. Il s’agit de faire abstraction du passé et du futur et de vivre pleinement l’instant présent.

Imposez à votre cerveau de ne considérer que ce qu’il voit, entend, sent, touche, goûte permettra en effet de vider temporairement votre esprit.

Faites donc le vide, cela vous procurera beaucoup de bien-être.

 

Voici quelques exemples d’activités vous permettant de vous reconnecter au présent :

  • pratiquer des sports notamment ceux qui nécessitent de l’équilibre, de l’agilité, de la précision
  • préparer une recette de cuisine
  • réaliser un bricolage délicat
  • jouer d’un instrument de musique
  • se faire masser
  • écouter un bon morceau de musique
  • déguster un fruit
  • faire l’amour
  • jardiner
  • ….

 

Posez-vous ces 2 questions :

  • Avez-vous déjà ressenti que la vie est trop compliquée ?
  • Quelles méthodes utilisez-vous pour mieux profiter de la vie ?

Donnez-moi vos avis dans les commentaires ci-dessous !

Philippe

 

 

Comments
  1. Imelda
  2. Philippe

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :