Comment mieux gérer son temps avec la fameuse méthode minérale

gérer son temps

Vous arrive-t-il, vous aussi, de ne pas parvenir à faire tout ce que vous aviez prévu ?

Vous souhaiteriez connaître les secrets pour « mieux gérer son temps » ?

Cette méthode vous sera très précieuse.

Alors, regardons dès maintenant comment il est possible de mieux gérer son temps…

 

Gérer son temps : une évidence pas si cristalline

A peine levé, vous êtes déjà en train de courir et pourtant en fin de journée vous avez une sensation de frustration, car vous n’avez pas eu le temps de faire tout ce que vous souhaitiez

Le pire, c’est que vous n’avez pas arrêté une seconde, que vous commencez à être épuisé et que vous avez l’impression de passer à côté de l’essentiel.

Pourtant, vous connaissez l’histoire des « gros cailloux » qui est très souvent utilisée par les formateurs à l’occasion de leur présentation sur la gestion du temps.

Si ce n’est pas le cas, une simple recherche « les gros cailloux » sur internet vous y donnera accès.

Cette jolie parabole est une invitation à s’interroger sur ce qui est important pour vous et le sens de ce que vous faites de votre vie.

Et une fois ce travail réalisé, comment vous assurer de mettre vos « gros cailloux » au centre de votre vie et surtout de votre emploi du temps ?

La réponse semble évidente : Faire passer vos « gros cailloux » en priorité … 

Alors, pourquoi continuez-vous à être débordé ?

Peut-être parce que la mise en oeuvre de ce concept simple est plus complexe qu’il n’y parait.

 

Les ennemis de votre emploi du temps

Il est effectivement primordial d’identifier quels sont vos gros cailloux et surtout savoir comment faire en sorte qu’ils le deviennent (et/ou le restent) également dans votre emploi du temps. 

Autrement dit, cela revient à clarifier ce qui vous empêche de vous concentrer sur ce qui est important pour vous.

En fait, il y a 3 facteurs majeurs :

  • Les gros cailloux eux-mêmes, ou plus précisément les contraintes et les risques qu’ils vous imposent
  • Les petits graviers qui vous donnent bonne conscience
  • Les grains de sable qui sont des voleurs de votre temps

Revenons en détail sur chacun d’entre eux pour comprendre comment minimiser, voire supprimer leurs impacts.

 

Les gros cailloux

Vos gros cailloux ne sont autre que vos objectifs, vos rêves, vos ambitions… Et il ne sont malheureusement pas à portée de main.

En effet, rien ne coule de source.

Pour que vous ayez la chance de les voir se réaliser, il vous faudra vous impliquer dans des tâches difficiles et complexes à mettre en place.

De ce fait, les actions que vous devez mettre en oeuvre requièrent du temps (dont vous manquez) et présentent un risque (celui de ne pas réussir). 

Et au final, la peur de l’échec au regard du temps investit pour donner l’espace suffisant à vos gros cailloux représente votre pire ennemi : la procrastination

 

Les petits cailloux

Les petits graviers sont quant à eux toutes vos petites obligations de la vie courante. Et Elles ne cessent de vous rappeler jour après jour à leur bon souvenir.

Ces dernières envahissent votre esprit. Vous pourriez vous y noyer…

Alors, difficile de ne pas céder à la tentation de s’en débarrasser au plus vite.

Cela génère une folle agitation qui est finalement un bon prétexte pour procrastiner, en occupant l’espace réservé à vos gros cailloux.

A ce stade, vous êtes confronté à votre second ennemi bien plus insidieux : la confusion entre ce qui est important et urgent (au profit bien-sur de l’urgence).

Pour autant, seules 20% de ces obligations auraient des conséquences graves si vous ne réalisiez pas, de façon urgente, les tâches qui y sont associées.

 

Les grains de sable

Enfin, les grains de sable sont toutes les sollicitations de votre entourage qui cherche à s’approprier une partie de cette richesse que représente votre temps.

Ce sont les appels téléphoniques qui surgissent, les mails auxquels il faut répondre, les collègues qui vous demandent des services ou même votre boss qui vous adresse une requête urgente.

A chaque interruption, vous perdez le fil de ce que vous faisiez.

Et ainsi que le montrent les études, il vous faut au moins 10 minutes pour vous re-concentrer et revenir au niveau d’efficacité dans lequel vous étiez avant d’être interrompu.

Si par exemple, vous êtes interrompu 6 fois dans la journée, vous perdez déjà au moins 60 minutes d’efficacité et de productivité, sans compter le temps nécessaire pour répondre aux sollicitations.  

 

Reprenez la main de votre temps

Une chance pour vous, gérer son temps s’apprend !!!

Vous devriez donc considérer que « apprendre à gérer votre temps » est votre priorité absolue.

Sinon vous risqueriez de ne jamais avoir le temps de réaliser vos objectifs, vos rêves, vos ambitions …

C’est pourquoi je vous propose une méthode simple en 3 étapes :

 

Étape 1

Vous devez absolument commencer vos journées en réservant « l’espace temps » nécessaire à vos gros cailloux, car vous avez plus à perdre que vous ne pourriez le penser à ne pas le faire. 

 

Étape 2

Pour chaque journée, priorisez toujours vos activités en distinguant ce qui est important de ce qui est urgent.

Consacrez-vous toujours sur ce qui est important en priorité.

Et pour les urgences, focalisez-vous et effectuez uniquement les 20% des activités qui auraient des conséquences graves si vous ne réalisiez pas maintenant. 

Cela vous dégagera du temps et vous n’aurez alors plus d’excuses pour ne pas vous occuper de vos gros cailloux.

 

Étape 3

Restez concentré sur ce que vous faites et apprenez à dire non avec diplomatie.

Cela vous évitera de perdre inutilement du temps.

Non aux mails et au téléphone quand vous êtes concentré.

Non aux services de vos collègues :

« Avec plaisir dès que j’ai fini mon rapport urgent »

Non à votre boss :

« tu préfères que je traite ta requête urgente ou que je finisse le rapport pour le PDG ? »….

 

Quelques outils supplémentaires

Gérer son temps requiert un peu d’organisation.

Alors, voici quelques supports pour vous aider.

Par exemple, commencez par faire un état des lieux pendant une semaine en notant sur un carnet :

A la fin de chaque journée

  • Faites la liste de toutes les activités que vous avez réalisées
  • Faites également la liste des activités que vous n’avez pas réalisées
  • Identifiez et notez le degré d’urgence et d’importance de l’ensemble de ces activités
  • Mesurez le pourcentage d’activités relatives à vos gros cailloux que vous avez réussis à intégrer dans votre emploi du temps

A la fin de la semaine

  • Interrogez-vous sur les raisons qui vous ont détourné de votre objectif hormis le temps (côté rébarbatif, besoin de concentration, esprit occupé, coup de téléphone, courriers électroniques urgents, réponse sur les réseaux sociaux….)
  • Identifiez vos voleurs de temps 
  • définissez des axes d’amélioration
  • Mettez en place un plan d’action réaliste et mesurable

 

Armé de cette analyse et de ce plan d’action, reprenez la main de votre temps :

– Réservez chaque jour du temps pour vous et vos objectifs

– Revisitez régulièrement vos objectifs avec différents niveaux d’échelle d’horizon

  • toutes les semaines
  • tous les mois
  • tous les ans

– Faites des listes des activités que vous avez à faire en spécifiant des niveaux de priorité

  • par degré d’importance
  • puis par degré d’urgence

 

 

Enfin au risque de me répéter, n’oubliez pas :

  • Commencez vos journées par ce qui est difficile et/ou complexe pour lutter contre la procrastination
  • Faites le ménage dans vos petits graviers pour avoir plus de place pour les gros cailloux
  • Restez concentré
  • Apprenez à dire non 

 

 

A vous de donner le tempo maintenant

Posez-vous ces 2 questions :

  • Quelle(s) méthode(s) utilisez-vous pour gérer votre temps ?
  • Quelles sont vos principales difficultés dans la gestion de votre temps ?

 

Répondez en laissant vos commentaires ci-dessous.

J’ai hâte de découvrir vos expériences personnelles

Philippe

 

Comments
  1. gestiondutemp
    • Philippe

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :